Le Jeu de l’amour et du hasard

Mercredi 1er, jeudi 2 et vendredi 3 avril à 20h

Marivaux – Théâtre Dijon Bourgogne

Théâtre
À partir de 15 ans ‒ Durée : 1h40


Chassé-croisé amoureux et jeux de dupes sont au cœur de cette comédie légère, aujourd’hui encore une des plus jouées du répertoire français.

Comme nombre de comédies de Marivaux, Le Jeu de l’amour et du hasard utilise le thème du déguisement, que l’auteur pousse ici à son paroxysme en allant jusqu’à inverser les rôles entre deux couples de maîtres et de valets. Dorante et Silvia sont promis l’un à l’autre mais ne se sont jamais vus. Pour examiner son prétendu, Silvia revêt l’habit de Lisette, sa suivante, sans savoir que Dorante a eu la même idée et se présente donc à elle sous les traits d’Arlequin, son valet.
Après avoir porté sur les plus grandes scènes Molière et Musset, le metteur en scène et directeur du Centre dramatique national de Dijon Benoît Lambert a choisi un quatuor de jeunes acteurs pour incarner ces novices de l’amour ; ils apportent aux personnages une fraîcheur qui fait merveille. Dans l’écrin d’une scénographie élégante et rétro, sa mise en scène habile actualise le propos de Marivaux, en appuyant avec humour sur le déterminisme social. S’il n’y a finalement pas de hasard dans la fabrication d’un couple, l’amour naissant, lui, est toujours euphorisant !

Texte : Marivaux | Mise en scène : Benoît Lambert | Avec : Robert Angebaud, Rosalie Comby, Étienne Grebot, Edith Mailaender, Martin Sève, Antoine Vincenot | Assistant à la mise en scène : Raphaël Patout | Scénographie et lumières : Antoine Franchet | Son : Jean-Marc Bezou | Costumes : Violaine L.Chartier | Coiffures et maquillages : Marion Bidaud | Régie générale et plateau : Geoffroy Cloix | Régie lumières : Julien Poupon | Régie son : Samuel Babouillard
Production : Théâtre Dijon Bourgogne – CDN | Soutien : Région Bourgogne-Franche-Comté, FONPEPS, FIJAD – Fonds d’insertion pour jeunes artistes dramatiques | DRAC PACA et la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur
Crédit photos : Vincent Arbelet

Partagez :

Bord plateau à l’issue de la représentation le jeudi soir